Métier Environnement

"La majorité des Portugais croient en l'avenir des véhicules électriques mais le coût reste un obstacle à leur achat. Nous avons donc lancé une offre pour les véhicules électriques, avec en tête la perspective d’un avenir plus durable."

Le visionnage de cette vidéo est susceptible d'entraîner un dépôt de cookies de la part de l'opérateur de la plate-forme vidéo vers laquelle vous serez dirigé(e). Compte-tenu du refus du dépôt de cookies que vous avez exprimé, afin de respecter votre choix, nous avons bloqué la lecture de cette vidéo. Si vous souhaitez continuer et lire la vidéo, vous devez nous donner votre accord en cliquant sur le bouton ci-dessous.

Aller au travail, rendre visite à ses proches, partir en vacances... La voiture demeure aujourd'hui le moyen de transport privilégié pour se déplacer. Au compteur, les questions de mobilité s'inscrivent jour après jour dans le quotidien des citoyens : comment réduire son empreinte carbone ? Comment privilégier une mobilité plus douce ? Comment permettre le développement de nouveaux modes de transport autonomes ? Ces dernières années, l'essor des véhicules électriques invite les personnes à reconsidérer leurs choix en termes de mobilité.

Sur cette piste vers un avenir plus durable, un frein subsiste : le coût de ces véhicules reste encore un obstacle à l'achat. Au Portugal, les consommateurs, très enthousiastes vis-à-vis des voitures électriques, croient fortement en leur potentiel...

Rencontre avec Pedro Nuno Ferreira, économiste et spécialiste marketing chez BNP Paribas Personal Finance au Portugal, pour découvrir leur nouvelle offre de financement de véhicules électriques !

• • •

Pourriez-vous vous présenter ?

Je suis Pedro Nuno Ferreira, économiste et spécialiste marketing chez BNP Paribas Personal Finance au Portugal, passionné par l’humain, le commerce, l’écosystème de la mobilité et la transformation digitale. J’ai rejoint Cetelem en 2014 pour développer la partie financement automobile et moto.

Animé par cette volonté d’aider les autres, je suis également professeur de marketing et de commerce à l’école AESE.

Ma devise ? « Ne perdre aucun business tant qu’il dépend de nous » — bien sûr, je l’applique quotidiennement dans ma vie professionnelle !

 

Pourriez-vous nous en dire plus sur cette campagne de financement de voitures électriques ? Comment est-elle née ? En quoi consiste l’offre ?

Tout a commencé lorsque nous avons accéléré le rythme de transformation de notre activité, de nos modèles opérationnels et de nos offres en cohérence avec notre raison d'être « favoriser l'accès à une consommation plus responsable et durable pour accompagner nos clients et partenaires ». Nous souhaitons aussi témoigner de notre engagement à aider nos clients à réduire leur empreinte environnementale en mobilité.

Nous savions que la grande majorité des Portugais croyaient en l'avenir des véhicules électriques mais le coût restait un obstacle à leur achat. Nous avons donc décidé de lancer une campagne spécifique pour les véhicules 100% électriques, une offre attractive, avec en tête la perspective d’un avenir plus durable. Comme la demande était importante, ce qui était initialement une campagne est devenu un produit financier permanent que nous avons encore aujourd'hui, s'adaptant régulièrement aux conditions du marché — elle comprend désormais les véhicules hybrides, par exemple.

Ce produit n'était disponible que via nos canaux, et nous nous sommes dits que cela pourrait être une situation gagnant-gagnant si nous étendions l'offre à tous nos partenaires automobiles, avec des conditions spéciales. Nous l'avons fait l'année suivante, lorsque nous avons lancé une nouvelle campagne, disponible dans tous les points de vente de notre partenaire.

La logique était qu'en créant un tarif plus compétitif, cela suscite l'intérêt du client qui commence à envisager des véhicules plus chers — c’est parfois le cas avec certaines voitures électriques. Pour les concessionnaires, l'idée était de proposer à leurs clients finaux une tarification compétitive qui ne réduirait pas leur rentabilité.

 

Cette campagne s'est achevée en 2021. Comment analysez-vous vos résultats ? Auriez-vous des feedbacks à nous partager ?

Conformément à nos prévisions, l’offre a bénéficié d’une bonne réception ainsi que d’une bonne visibilité, ce qui a eu un impact positif sur nos activités quotidiennes. Le marché a apprécié l’offre, et les partenaires ont su attirer une clientèle de qualité. Au cours de cette campagne, nous avons déjà financé plus de 14 millions d'euros pour des véhicules électriques et des véhicules P-HEV (hybrides) jusqu'à 50 g CO2/km. Cela peut être considéré comme un signe très positif, puisqu'il s'agit d'un marché en expansion, mais encore très embryonnaire, ne représentant qu'une part de marché d'environ 7,5 %.

 

Prévoyez-vous de lancer une campagne similaire en 2022 ?

Oui, nous continuerons à avoir des campagnes pour financer les véhicules électriques, qui seront également disponibles dans tous nos canaux de distribution, y compris dans les établissements de nos partenaires. Nous continuons à développer des offres pour répondre aux nouveaux besoins de ces derniers et, bien entendu, de nos clients !