Engagement

La fondation Cetelem s’engage auprès de 11 partenaires pour faire du numérique une opportunité

Face aux difficultés d’un partie de la population française à s’approprier Internet et au manque de confiance dans le digital, la Fondation Cetelem pour l’inclusion par le partage numérique s’engage auprès de 11 partenaires et soutient des projets d’intérêt général sélectionnés selon trois grands axes d’intervention : l’accès, le bon usage et le partage numérique.

Un plan national pour lutter contre l’illectronisme

 

Pour ne plus laisser sur le carreau du numérique près d'un Français sur cinq, le secrétaire d'État au Numérique, Mounir Mahjoubi, a annoncé le 13 septembre 2018 un plan sur plusieurs années doté de 75 à 100 millions d'euros. L'objectif : former 1,5 million de personnes par an aux outils numériques, pour toucher au final les 13 millions de Français concernés par l'illectronisme.
 
La mobilisation et la coordination de toutes les parties prenantes (gouvernement, associations d’élus partenaires de la Conférence nationale des territoires, collectivités et acteurs locaux, publics ou privés) sera nécessaire pour atteindre cet objectif.

 

Les engagements de la Fondation Cetelem

 

La Fondation Cetelem, créée par BNP Paribas Personal Finance, est bien décidée à s’engager dans ce sens et à œuvrer en faveur d’une société où le numérique est accessible au plus grand nombre et où l’insertion de chacun est facilitée par des connaissances et des pratiques partagées.

Sous l’égide de la fondation de France, la Fondation Cetelem se fixe comme objectifs de promouvoir et de favoriser l’inclusion numérique. Elle incarne l’engagement citoyen de BNP Paribas Personal Finance et a pour ambition de devenir la Fondation de référence sur l’inclusion numérique en France.

Pour Jean-Marie Bellafiore, Président de la Fondation Cetelem : « Au-delà de l’enjeu de transformation digitale de l’ensemble du Groupe BNP Paribas, BNP Paribas Personal Finance porte ainsi son ambition en faveur d’un numérique accessible, plus utile à la société, source d’innovation sociale et de partage pour tous. Et c’est pour fédérer l’ensemble de ses parties prenantes autour de cette ambition que l’entreprise s’appuie sur sa fondation et la positionne au cœur de sa stratégie d’engagement citoyen. »

 

Un ancrage local pour garantir un numérique inclusif

 

Afin de garantir l’égal accès des citoyens au numérique, La Fondation Cetelem s’appuie sur le fort ancrage local de BNP Paribas Personal Finance et a donc élaboré une stratégie nationale pour un numérique inclusif. La fondation soutient à ce jour 11 projets chez 11 partenaires localisés partout en France.

Tous ces projets s’intègrent dans notre volonté de transmettre des compétences numériques aux personnes qui en sont exclues, permettant d’en maîtriser les usages, de préparer aux métiers de demain et d’en faire un levier de solidarité au service de l’égalité des chances.

 

Nos partenaires

 

  • AGIRabcd (Association de retraités bénévoles venant en aide aux pays en voie de développement)
  • Ansa (Agence nouvelle des solidarités actives)
  • Apprentis d’Auteuil
  • Artis Multimédia

  • Culture prioritaire
  • Ecole de la 2e chance de Marseille
  • Faire
  • Homeless Plus
  • Permis de vivre la Ville
  • Voisin malin
  • Votre école chez vous

Fondée en 1983, AGIRabcd  est engagée depuis longue date dans l’accompagnement des populations en difficulté mais également dans la lutte contre l’exclusion des personnes fragiles. Suite à l’émergence de besoins nouveaux chez des publics en difficulté confrontés à la banalisation du numérique, la Fondation Cetelem accompagne AGIRabcd dans le développement de ses projets de Digital solidaire “sur mesure”.

L’Agence nouvelle des solidarités actives (Ansa) est une association à but non lucratif créée en 2006 pour mettre en œuvre des actions locales, expérimentales, et innovantes de lutte contre la pauvreté et l’exclusion. La Fondation Cetelem lutte à ses côtés contre la pauvreté et pour l’inclusion de tous, en permettant la naissance de projets innovants et solidaire et en leur donnant la possibilité de changer d’échelle. C’est dans ce contexte que et en coopération entre l’Ansa et la Fondation que le programme “Pilotbudget” est né.

Depuis près de 150 ans, les  Apprentis d’Auteuil sont un acteur majeur du secteur social, engagé dans la prévention et la protection de l’enfance . Leurs priorités sont de lutter contre la déscolarisation, d’accompagner les jeunes jusqu’à leur 1er emploi, mais également de soutenir les familles dans leur responsabilités éducatives. Engagée à leurs côtés, la Fondation Cetelem porte avec eux un projet de développement du numérique en milieu scolaire, pensé comme un levier de réduction des inégalités sociales et d’insertion professionnelle.

Engagée depuis 2004 dans la lutte contre les discriminations et les fractures numériques, l’association Artis Multimédia met en place des ateliers socio-éducatifs dans le but de favoriser la maîtrise des outils informatiques comme la bonne exploitation des ressources internet. Présente à ses côtés et aux côtés des habitants de la ville de Saint-Denis, la Fondation Cetelem aide l’association à porter ses projets de lutte contre la fracture digitale.

Depuis sa création en 2013, Culture Prioritaire se bat au quotidien pour créer une véritable égalité des chances. L’association propose aux 14-18 ans issus de quartiers populaires parisiens des services éducatifs et culturels dans le but de favoriser leur accès aux études supérieures et au monde professionnel. Dans un but de prévention du décrochage scolaire et afin d’accroître les chances de succès de chacun, la Fondation Cetelem a accompagné Culture Prioritaire dans la mise en oeuvre de la plateforme PassAvenir qui permet l’identification de pistes d’orientations adaptées et performantes.

Marseille a été la première ville d’Europe à proposer aux jeunes de plus de 18 ans ayant quitté le système scolaire sans diplôme des moyens de réussir professionnellement : il s’agit de l’École de la 2ème Chance. Celle-ci fonctionne en étroite collaboration avec des entreprises et tente de favoriser l’insertion de jeunes adultes grâce une formation en alternance entre immersion en entreprise et remise à niveau des connaissances grâce à des pédagogies actives. La Fondation Cetelem est à ses côtés notamment pour la mise en place et le développement de sa plateforme E-Nova qui a pour but de favoriser l’implication des entreprises dans le projet.

L’association pour la Formation et l’Aide à Réinsertion (FAiRe) est un organisme de formation et d’insertion qui accompagne depuis plus de 35 ans des personnes en grande difficulté. La Fondation Cetelem s’est engagée à porter avec elle le projet #MedNum94 qui a pour volonté de développer le secteur de la médiation numérique dans le Val-de-Marne. L’objectif est de développer les compétences du public, réduire la fracture grandissante dans les territoires du Val-de-Marne, faciliter l’éveil d’une citoyenneté numérique, et ultimement de permettre à 60% des personnes formées au métier de médiateur numérique de trouver un emploi qui leur convienne.

La Fondation Cetelem est également partenaire de l’application Homeless Plus qui permet la géolocalisation de sans-abris afin de leur apporter une aide directe. Elle a pour objectif de créer un vaste réseau connectant sans-abris et bénévoles, de manière à fournir une aide adaptée aux plus démunis en luttant contre l’exclusion sociale et le gaspillage. La Fondation soutient le développement de la V2 de l’application.

Créée en 1987, l’association Permis de Vivre la Ville intervient dans les zones urbaines en difficulté en promouvant l’implication des populations dans des projets participatifs qui les concernent. Elle étudie et tente d’apporter des solutions aux différents phénomènes d’exclusion sociale. C’est dans ce contexte et car nous sommes convaincus que le numérique peut être un vecteur d’insertion professionnelle et sociale que nous avons coopéré sur la colorisation du film Le petit Vampire de Joann Sfar, qui a été confiée à des jeunes de 18 à 25 ans, en insertion, et sans diplôme, avec pour double objectif de promouvoir leur réussite professionnelle et de maintenir en France une activité de colorisation très souvent confiée à l’étranger.

Voisin malin, créée en 2010, a pour but de redonner une place dans la société aux habitants des quartiers populaires en misant sur leurs talents et leur capacité à créer des relations de qualité auprès de leurs pairs. En formant certains habitants qui deviendront ensuite eux-mêmes formateurs, l’association a pour volonté de recréer de la dynamique et du lien social en se basant sur des rapports conviviaux et de proximité. La Fondation Cetelem est partenaire de l’association dans le cadre de son projet “Voisins connectés” qui a pour objectif de développer les compétences numériques de chacun, par le biais de la formation des habitants-formateurs puis des habitants eux-mêmes.

L’association Votre École chez Vous, créée en 1954 et reconnue d’utilité publique, scolarise à domicile des enfants et des adolescents malades ou handicapés. Elle emploie des enseignants diplômés d’Etat et en contrat avec l’Education nationale qui suivent les programmes officiels et adaptent leur pédagogie aux capacités et aux rythme de chaque élève. La Fondation Cetelem est à leur côté pour développer leur offres de classes virtuelles dans le but de fournir à tous les étudiants en situation d’handicap les meilleures conditions d’étudier.