Innovation

“Ce prix est synonyme de reconnaissance de notre travail en matière de digital” Franck et son équipe ont reçu le prix Merca2-Bloomberg

Racontez-nous un peu l’histoire de ce prix de la transformation digitale que vous avez reçu ?

Cetelem en Espagne travaille depuis longtemps sur l’optimisation de l'expérience client visant à faciliter la souscription à un prêt via un smartphone en moins de 20 minutes. L’entreprise a donc très vite fait le choix de passer au numérique alors que beaucoup d’acteurs du secteur utilisaient encore des documents papiers. Nous avons été parmi les premiers à lancer la signature électronique y compris sur le marché Automobile par exemple. L’entreprise a également mis en place un partenariat avec Apple qui lui a permis d’accéder aux toutes dernières innovations technologiques. Peu à peu nous avons été reconnus sur le marché comme un acteur digital qui rivalise avec les plus grands. En Espagne, nous avons pourtant des concurrents de poids : Santander est N°1 du crédit à la consommation en Europe, BBVA est très réputé pour l’aspect digital des solutions qu’il propose, et La Caixa est la première banque en Espagne avec une solution ImaginBank 100% mobile. Avoir adopté des parcours clients digitalisés nous a apporté un plus qui nous a permis de croître beaucoup plus vite que le reste du marché et de doubler nos parts de marché sur les dernières années. 

Qu’est-ce qui vous a motivé à participer à ce concours ?

Nous avons eu vent des awards mis en place par Bloomberg et la revue Merca2 et nous nous sommes dit qu’il y avait peut-être une carte à jouer dans la catégorie “transformation digitale”. Nous avons aussi voulu nous frotter aux grandes entreprises espagnoles et montrer que nos avancées sur le plan digital nous différenciaient des autres.

Etiez-vous conscients de l’avancée qu’avait Cetelem comparé à ses concurrents ?

La digitalisation fait partie intégrante de la stratégie de l’entreprise. Nous savions que notre business évoluait très vite et que si nous ne passions pas au digital, nous allions être marginalisés. Je ne sais pas si nous avions conscience d’être en avance mais nous avons pris en compte le digital un peu avant les autres dans nos différents process. Depuis, nous cherchons toujours à aller plus loin pour ne pas nous faire rattraper ! Il faut s’adapter à un monde qui va toujours plus vite et répondre à un niveau d’exigence toujours plus élevé de la part de nos clients et partenaires. 

Qu’avez-vous ressenti quand vous avez reçu ce prix ?

Les équipes étaient vraiment ravies. Ce prix est synonyme de reconnaissance de leur travail. Nous étions face à des adversaires de taille donc nous étions tous heureux de voir se matérialiser nos efforts. Les équipes se sont inquiétées de chaque étape du parcours client et ont travaillé pour le rendre plus agréable, rapide et sécurisé !

Quelles sont les prochaines évolutions digitales que vous allez mettre en place ?

Les changements sont constants car le digital évolue très vite. Nous devons poursuivre l'adaptation de nos solutions aux évolutions des nouvelles technologies, des nouveaux usages, etc. Un point majeur dans ce monde en transformation est la cibersécurité. Un sujet à ne pas négliger avec la croissance du digital. Par ailleurs, une seconde révolution est en cours. Celle du data. Nous voulons notamment avec Masmovil/Yoigo, le 4ème opérateur Telco en Espagne devenir une référence sur les nouveaux usages du Data.

Comment qualifieriez-vous le digital chez Cetelem en Espagne ?

Je dirais que le digital est une affaire collective, un travail d’équipe, en constante évolution.