Engagement Métier

Antoine a eu la chance de participer à une formation de data scientist au sein de l'ENSAE grâce aux programmes d’Upskilling

Dans le domaine des statistiques et de la data, les choses évoluent très vite. Pour permettre à ses collaborateurs d’être toujours à la page, de monter en compétence et pourquoi pas évoluer en interne par la suite, BNP Paribas Personal Finance propose à ses data analystes et autres personnes en lien avec ces métiers, des formations d’Upskilling dans des écoles réputées.

Rencontre avec Antoine, 35 ans, chargé d’études statistiques au pôle marketing analytique chez BNP Paribas Personal Finance qui, après cinq ans dans l’entreprise, a participé à l’une de ces formations pour la première fois.

Parle-nous un peu du programme d’Upskilling concernant la big data auquel tu as participé

J’ai eu la chance de participer à une formation de data scientist au sein de l’École Nationale de la Statistique et de l'Administration Economique (ENSAE) - une école très réputée dans le domaine de l'ingénierie et des statistiques.

Après avoir travaillé dans un bureau d’étude marketing, je suis arrivé chez BNP Paribas Personal Finance où je me suis vraiment senti accompagné en tant que collaborateur dans une environnement de travail où tout était mieux planifié et organisé. Un jour, on m’a parlé de ce programme et, en tant que professionnel, j’ai pu le suivre en formation continue.

Comment as-tu été mis au courant de l’existence de ce type de programme ?

Un collègue du département analytique dans lequel j’évolue avait participé à la formation un an plus tôt dans une autre école. Il nous avait fait que des bons retours et semblait ravi d’avoir eu ce certificat de data scientist qui lui permet aujourd'hui de travailler sur des projets plus diversifiés. Puis; cette année, le responsable de notre service nous a dit qu’il y avait deux nouvelles places à pourvoir sur la base du volontariat, alors je me suis lancé.

Qu’est-ce qui t’a motivé à y participer ?

Je me suis tout de suite porté volontaire car tout ce qui concerne la big data et la data science est novateur dans nos métiers. Les choses évoluent très vite, et depuis la fin de mes études, de nouvelles techniques et technologies ont émergé sans que je sache les apprivoiser. C’était pour moi l’occasion de me mettre à jour et d’évoluer.

Vous étiez combien à suivre cette formation et quel était votre rythme ?

Nous étions deux “élèves” issus de BNP Paribas Personal Finance et suivions la formation avec un mois de décalage. La formation se fait par classe de 15 élèves avec des gens issus du monde de la banque, de l’assurance, santé, marketing digital, etc.

Nous avions trois jours de formation par mois pendant six mois. Soit 18 jours au total avec un mois entre chaque session pour bien assimiler et intégrer ce que nous avions appris.

À la fin, vous passez un examen dans le but de recevoir un diplôme ?

Il y a en effet un examen final et un projet à présenter pour obtenir le certificat final qui prouve qu’on a suivi la formation et qu'on est aujourd'hui à jour quant aux nouvelles techniques utilisées dans notre domaine.

C’est un certificat délivré par une école prestigieuse donc c’est valorisant et ça prouve qu’on a atteint un autre niveau de compétence.

Quels bénéfices en as-tu tiré ?

La data science est liée à la statistique, ce n’est pas un métier différent selon moi, même s’il y a débat sur la question. On ne peut pas dire que j’ai changé de métier, mais maintenant je suis à jour sur les nouvelles techniques utilisées dans nos métiers ; des techniques qui n’existaient pas forcément il y a dix ans. Comme c’est un domaine qui évolue énormément, qui est toujours en mutation, lorsqu’on est en poste on a tendance à rester sur ses acquis et à faire abstraction de ce qui se fait en dehors. C’était vraiment l’occasion de voir et d’apprendre les nouveaux usages et méthodes du domaine de la statistique, des machines learning, de la big data, pour aller encore plus loin dans le traitement et l’analyse des données.

Au quotidien, ça va me servir pour travailler sur des projets un peu plus innovants, différents de ceux sur lesquels j’ai pu travailler. Ça donne plein d’idées et ça motive à vouloir tester de nouvelles approches.

Pourquoi conseillerais-tu à tes collègues d’y participer ?

Je conseillerais à toutes les personnes qui travaillent dans le domaine de la statistique et de l’analyse de suivre ce type de formation car ça permet de faire une mise à jour complète sur de nombreuses techniques et technologies différentes. On aborde des thématiques diverses donc même si certains sujets ne vous correspondent pas, il y en a d’autres qui vous enthousiasmeront.

 

Vous êtes passionnés par l’analyse de data, la data science et tous les domaines qui y touchent, consultez nos offres de stage, d’alternance et d’emploi en lien avec ces métiers, juste ici.